Créer un site internet

Moëlan notre commune : l'attractivité de la commune

Publié le 14 mars 2020

 

Il faut bien reconnaître que Moëlan n'est pas la ville où l’on va, hors chemin côtier et Kerfany, pour une sortie en famille. Ce n'est pas là non plus que l'on va, hors le marché, faire ses courses.

Donc des lieux attractifs reconnus mais qui n'entraînent pas de curiosité pouvant générer une animation régulière et des compensations aux nécessités d’entretien des espaces, routes et équipements de la commune.

Certes le tourisme n’est sûrement pas une fonction déficitaire. Il est évident que nombre de commerces ne seraient pas là sans le surcroît d’activité de la période estivale.

Il faut aussi reconnaître que le tourisme n’a pas non plus chez nous la pression de la plupart des stations balnéaires, et c'est un point fort pour les habitants tout autant que pour le choix de villégiature de nos visiteurs.

Il est donc vrai que l’on ne se sent pas en «vacances » dans les rues du bourg, ni auprès de la plupart des lieux patrimoniaux de la commune et que l'attraction de nos commerces dépasse peu les besoins de proximité du quotidien.

Pour autant il ne faut pas pulvériser le « charme discret de Moëlan ».

Il y a déjà, il faut le reconnaître, une action visible de fleurissement par les services de la mairie, et des animations comme les « mardi musicaux », ou les concerts de la chapelle Saint-Philibert qui restent malheureusement quasi confidentiels.

Les animations coutumières régionales ou nationales n’ont pas la mise en valeur qui pourrait démarquer la commune. Il manque aussi une fête, l’événement qui ferait qu’il faut être ce jour là à Moëlan.

Par ailleurs l’emploi est sûrement la meilleur source de dynamisme d’une commune et de son attractivité, et là on peut noter quelques manques :

- Faiblesse informatique est aujourd’hui un frein fort à la venue d’entreprise, surtout du secteur tertiaire qui occupe déjà un nombre important d’habitants de la commune,

- insuffisance qualitative et quantitative du logement. Acheter ou louer à Moëlan est peu attractif en particulier pour les jeunes du fait des prix de locations et d’achats mais aussi des aménagements intérieurs et extérieurs. L’habitat est conçu pour des familles importantes, pour des retraités, ou pour usage saisonnier et réclame d’importants travaux dont les vendeurs et loueurs n’ont pas toujours conscience.

- Manque de lieux ou espaces « jeunes » indispensables à la fixation et à l’émergence d’idées et d’activités : Cela mettrait en valeur la présence et le potentiel de jeunes actifs de la commune et créerait l’animation qui fait l’attrait d’un centre ville dynamique,

Il faut aussi noter que le marché du travail à proximité, très axé sur les CDD, ne favorise pas du tout l’installation de jeunes et les postes de transitions permettant l’acquisition d’expérience et d’ancienneté tout en restant au domicile parental ne sont pas nombreux.

C’est vers les aides à l’installation de type prise en charge du cautionnement ou venue d’entreprise à main d’œuvre peu qualifiée ou avec formation prise en charge, voire des entreprises mixtes de formation-production qu’il faudrait s’orienter.
Les nouvelles formes d’éco-agriculture et de transformations alimentaires de proximité devront être des pistes de développement d’activité.

L’ampleur de la nécessité de la transition énergétique de proximité doit aussi être une source d’emploi pour les jeunes, qu’il ne faudra pas manquer d’exploiter.

Il est impératif de penser toutes les évolutions sans bouleversement, tout aménagement sans perte des repères habituels ni du vivre au calme qui font l’intérêt de Moëlan.

Il est important pour cela de travailler avec tous les commerçants pour connaître leurs attentes et besoins. Cela ne pourra se faire que dans un consensus et nous les inciterons à se constituer en association pour faciliter les échanges constructifs et non le chacun pour sa boutique.

Il serait important de recenser les besoins des Moëlanais qui, malheureusement visitent peu leurs commerces pour s'adapter au mieux.

Permettre aux producteurs locaux d'être présents dans le bourg (de façon adaptée à leur réalité de travail) serait également indispensable.

Les aménagements touristiques pour la mise en valeur du patrimoine de la commune doivent être adaptés à la curiosité et aux déplacements de nos visiteurs, dignes d’intérêt pour nos voisins et des lieux de détente et de loisirs pour les moëlanais.

Ce sont des nécessités pour les équipements à développer, que de respecter l’environnement, l’équilibre de l’habitat local, la qualité des paysages du littoral et de l’arrière-pays.

 

Ajouter un commentaire