Bigard, vous avez dit Bigard...

Publié le 28 mai 2020

Bien sûr, elle est facile cette vanne, mais c’est une accroche qui a le mérite de mettre un nom sur un problème. Et le problème c’est bien Mr Bigard, celui dont le poids dans le pays de Quimperlé est tel que la plupart de nos politiques ont une tendance naturelle à l’euphémisation des propos critiques, si toutefois même ils y pensent, à la critique, bien sûr. On pourrait parler aussi d’Omerta, mais là on se demande si on n’a pas dit un gros mot, à un moment où traiter les opposants de « complotistes » est à la mode.

Bigard photo

 

Pour l’administration, il est plus facile de régenter les marchés, quitte même à les interdire, que d’imposer des mesures sanitaires à de grandes entreprises, même si on sait, qu’elles sont dans des champs d’activité à risques, comme les abattoirs. Quant aux politiques locaux, maire ou président d’Interco, leur voix est si faible que l’on ne les entend pas. Alors il a fallu, dans un premier temps, que les salariés et leurs syndicats se battent pour obtenir le minimum de sécurité auprès de la direction. Des masques ont été obtenus, mais, comme l’a révélé la presse, les cas douteux étaient renvoyés chez eux et devaient se débrouiller seuls.

1700 salariés qui sont disséminés, en termes d’habitat, dans le pays de Quimperlé et un peu au-delà, il semblerait que cela pourrait mériter une campagne globale de tests pour l’entreprise. Ni la direction de Bigard (ça coûte cher), ni l’A.R.S., ni les politiques locaux n’ont l’air préoccupés par ce qui pourrait devenir un petit scandale sanitaire.

Alors que faire ? Les syndicats et les salariés continuent à se battre, mais il faut aussi que les citoyens concernés pèsent pour exiger les mesures appropriées à la situation, c’est ce que nous entendons faire lors du prochain conseil municipal de Moëlan.

 

Pour plus d'informations voir :

https://france3-regions.francetvinfo.fr/bretagne/contamination-au-covid-19-quarantaine-cas-suspectes-au-sein-abattoir-bigard-1833276.html?fbclid=IwAR0In3HedxYavTn-WjW5kmFJ0hpmMTG6P_Pj7iDb2uWxfDiomsimeV6KdG4

Ajouter un commentaire