Culture d’algues : un seul parc projeté

Moëlan-sur-Mer. Culture d’algues : un seul parc projeté

Article du Ouest-France du 18 octobre 2019 par Béatrice GRIESINGER

La société Algolesko baisse l’emprise en mer de son projet sur près de 187 ha sur un seul parc au large de Moëlan-sur-Mer. Algues of oct 2019

Le projet de culture d’algues au large de Moëlan-sur-mer serait revu à la baisse ! ARCHIVES OUEST-FRANCE

 

Le projet de culture d’algues au large de Moëlan-sur-Mer porté par la société Algolesko est né en 2014 et avait fait bondir nombre d’associations de pêcheurs, plaisanciers ou environnementales ainsi que des élus.

À l’époque le projet portait sur une superficie de 225 ha, au large de Trénez. Adossé au projet, celui de la société Bamejyot, de culture d’huîtres et moules. Attaqué, le projet a finalement obtenu un feu vert, donné par la cour administrative d’appel de Nantes en décembre 2018.

Aujourd’hui, alors les premières balises attendent d’être installées, le dossier est à nouveau à l’étude à la Direction Départementale des Territoires et de la Mer. Après avoir réduit la superficie du projet de 225 ha à 187,5 ha, le porteur de projet souhaite le réaliser sur un seul parc et non plus trois comme initialement, et sur une implantation qui reste à définir. Objectif pour Algolesko : simplifier sa logistique et faciliter la navigation.

En terme de production d’algues, le projet lui aussi est revu à la baisse par rapport à 2014 : la production ne serait que de 90 tonnes. Des algues, Saccharina Latissima, qui seraient récoltées avant leur période de fécondité, soit fin avril chaque année.

Le débarquement des algues reste prévu sur la rive gauche de Doëlan à Clohars-Carnoët, le transport étant assuré en camions frigorifiques.

Les algues cultivées proviendraient de l’écloserie implantée à Lézardrieux dans les Côtes-d’Armor. Algolesko, dont le siège se trouve à Loctudy (Finistère) exploite déjà un parc de culture d’algues au large de Lesconil (Finistère).

Ajouter un commentaire