Créer un site internet

Une liste de gauche pour une gestion écologique et solidaire de notre commune

 

Nous n’avons rien à retrancher de notre programme défini avant le premier tour des élections municipales de mars dernier, bien au contraire. Nous n’avons qu’à renforcer ses axes principaux concernant la transition écologique et sociale, ainsi que la démocratie locale.

Après cette crise sanitaire et économique, nous ne devons pas laisser la construction du « monde d’après » à ceux qui nous gouvernent et à leurs mentors.

On voit déjà que la « France d’en haut », grand patronat et finance, poussent les feux de l’ultralibéralisme, à l’instar de ce qu’ils ont prévu pour Renault et Air France.

Après cette première partie de la crise :

Nous aurions besoin de plus d’écologie et pourtant, ce que nous voyons, c’est plus de plastique partout, plus de dérogations pour l’utilisation de produits phytosanitaires nocifs dans l’agriculture, de demandes du MEDEF pour un moratoire concernant l’application de nouvelles normes environnementales ...

Nous aurions besoin d’intensifier les circuits courts avec les petits producteurs bios, et ... nous voyons la grande distribution récupérer la mise et se gaver pour distribuer toujours plus de dividendes.

Nous aurions besoin de relocaliser la production industrielle afin de créer des emplois, et nous voyons dépenser des milliards publics, in fine alloués au privé, ce, sans aucune garantie.

Nous aurions besoin d’un secteur de santé à la hauteur des besoins de la population, et nous voyons une distribution de médailles en chocolat, et, surtout, nous ne voyons pas les milliards dont la survie du secteur hospitalier dépend.

Nous aurions besoin d’un soutien au petit commerce et à l’artisanat, et nous voyons les banques et les assurances faire le dos rond pour échapper à leur mission première : aider les citoyens en difficulté !

Nous aurions besoin de plus de solidarité, et nous voyons un renforcement des inégalités.

Nous aurions besoin de plus de démocratie, et nous voyons un grignotage des libertés.

Il faut que d’autres voix se fassent entendre, car les béni-oui-oui du monde d’hier seront les mêmes serviteurs du monde d’après, ceux là même qui mèneront aux mêmes errances. Bien sûr nous n’avons pas l’impudence de penser que nous conquerrons la mairie de Moëlan lors de ce deuxième tour, mais nous avons le ferme espoir d’obtenir quelques sièges qui nous permettront de peser sur la vie de la commune ...

Ajouter un commentaire

 
×