Antennes

Les antennes de téléphonie mobile à Moëlan

Lors du conseil municipal, une question diverse, posée par Valérie Favril, notre élue, concernait les antennes de téléphonie mobile sur la commune.

Bien sûr, il ne s'agissait pas de traiter du fond en si peu de temps : La 4 G paraît indispensable de nos jours et beaucoup de Moëlanais se plaignent d'être dans des zones blanches. Mais d'un autre côté, les Moëlanais se plaignent également du risque sanitaire lié aux ondes et voudraient voir disparaître ces antennes. Ce débat mérite d'être posé et étudié tranquillement.

Non, lors du conseil, il s'agissait de la forme : où sont implantées les antennes et pour quelle portée ? Quelle information est donnée au public...

La calotte du chateau d eau avait ete fragilisee 4603272

La calotte du chateau d'eau avait été fragilisée, nécessitant des réparations. Il s'agit maintenant de répartir les antennes équitablement sur la commune.

 

Le maire a fait une réponse longue et détaillée :

Il a d'abord repris l'historique de l'implantation des antennes à Moëlan : la proximité du château d'eau avec ses nombreuses antennes (17) juste à côté du collège, le collectif « château d'ondes » qui avait souligné la dangerosité de ses ondes et avait demandé un contrôle par un laboratoire. Les valeurs recueillies étaient inférieures à la réglementation en vigueur en France et rien ne pouvait justifier l'interdiction de ces antennes. Le projet Kerancalvez avait lui aussi échoué à la même époque.

Un compromis avait été trouvé de répartir des antennes sur la commune plutôt que d'avoir une concentration à un même endroit. Cela s'est accéléré du fait des soucis sur la structure du château d'eau qui de toutes façons ne pourra plus les supporter. Ce qui explique d'ailleurs la présence permanente d'un échafaudage sur le château d'eau pour l'installation des antennes actuelles.

 

Actuellement un premier opérateur (free) a implanté un pylône de 45 m sur le site de Kersalut. (sans problème particulier).

Orange est intéressé par 2 sites : un au sud de la commune, à proximité du village de Kerandoze, et l'autre dans le nord de la commune. Le pylône de Kerandoze pose souci et un collectif s'est créé contre.

La question de notre groupe est « pourquoi cette taille », « pour une portée de combien ? Clohars, Groix ? » « Pourquoi faire supporter à Moëlan un nombre important d'ondes plutôt que de répartir sur les communes voisines ? »

Bouygues et SFR viennent de réagir et ont décidé d'établir un seul pylône en centralité. La proposition faite est un site derrière la caserne des pompiers (masqué par l'usine).

Un autre pylône devrait aussi apparaître à Kercaradec (free).

 

Le maire conclut « bien sûr, il est toujours mieux que l'antenne soit chez le voisin. Mais le combat que nous devons tous avoir est de faire baisser les normes françaises qui sont au-dessus des normes européennes ».

 

Voir aussi l'article sur letelegramme.fr du 31 mai 2019 :

https://www.letelegramme.fr/finistere/moelan-sur-mer/telephonie-le-deploiement-des-antennes-sur-moelan-en-question-31-05-2019-12299634.php?share_auth=726bcb2a3084115e37a5bb256cb039c1&fbclid=IwAR2xA66ha6Oo-Qpzhxaex7uCSpp_XW7syiPwQFZWdVoJJvT8nGCT23GDAGk#YmB8LvBvT7SSHsdT.01

 

 

Ajouter un commentaire